The Last Dreamer

Stop the water start the fire
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

The son of Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: The son of Adam Mar 18 Aoû - 14:22

Âge et date de naissance : 20 ans, né le 17 décembre
Métier/études : Chef d'un groupe à plein temps. Infirmier sinon.
Race : Elfe
Groupe : Last Dreamer, enfin il est le grand patron quoi
Orientation sexuelle : Le corps des femmes ne l'attire pas et il n'envisage rien avec elles. Les hommes... Il n'y pense pas vraiment, la survie passe avant tout.
Personnage utilisé : Kashuu Kiyomitsu [Touken Ranbu]

Carnation : Blanche de par ses origines russe, mais il lui arrive de bronzer quand il s'expose au soleil.
Taille : 1m66
Corpulence : Androgyne et un peu amaigris
Cheveux : Long, assez du moins pour un garçon, ils lui arrivent au milieu du dos et il les attache souvent. Ils sont bruns avec quelques reflets dorés.
Yeux : Rubis
Signe(s) distinctif(s) : Des boucles d'oreilles, pas piercings, boucle d'oreille, donc aux deux oreilles et un ruban blanc pour attacher ses cheveux. Non ses oreilles ne sont pas pointues.

The son of Adam
Mika Adam Futoshi
Généreux - coeur sur la main - pas trop rancunier - lunatique - légèrement susceptible - légèrement efféminé - sensible - plein de compassion - curieux - très curieux -pas colérique - juge rapidement - se trompe souvent - s'excuse tout le temps - sérieux - pas sensible à la douleur - facilement nauséeux - très facilement excité -

Alors là si on doit tout décrire et bien on a pas fini. Mika adore beaucoup de choses, mais ce qu'il préfère le plus c'est les sucreries, tout ce qui est sucré et rose, il aime ça. Il adore aussi la musique. Il mange en permanence des choses sucrées quand c'était encore possible. Il a peur de se noyer, par conséquent il ne nage que très rarement là où il n'a pas pied. Après, il n'aime pas non plus les plats épicés et la violence bien qu'en se monde elle soit monnaie courante. Ses aspirations sont surement stupides, mais il veut la paix dans le monde, il ne veut plus de guerre, plus de violence, plus rien, il veut un monde de paix où tout le monde s'entend. Oui c'est un truc de gamin, mais c'est ce qu'il veut le plus au monde quitte à se battre pour l'avoir. Il veut retrouver l'ancien Belpherion.
« Tout commence par une naissance »

Avant chaque être, il y a une mère. Qu'elle soit blanche, noire, jeune, vieille, il y a une mère derrière chaque être. Après, il y a toujours la question de qui est né avant, l'œuf ou la poule ? Pour le cas de Mika, c'est sa maman qui est née avant lui dans la plus grande des logiques. Il est né dans une sombre nuit d'été qui était très chaude, la canicule frappait Belpherion depuis déjà deux semaines. C'est une mère affaiblie par la déshydratation qui arriva à l'hôpital, accompagnée de son tendre et cher mari.

« Tiens bon... Tiens bon ! »

Qui aurait pu croire qu'un être aussi aimant et chaleureux pouvait rendre la vie en la donnant ? Ce n'est pas le père de Mika qui aurait juré un jour ou l'être qu'il aimait le plus allait sacrifier sa vie pour sauver celle de l'enfant qu'elle portait. Haletante et transpirante, la femme brune du nom de Louisia devait être en salle d'accouchement depuis au moins une heure. L'enfant avait le cordon autour du cou et la fragilité de la mère par rapport à sa déshydratation et sa santé fragile rendait la tâche très difficile pour les infirmières et les médecins présents. La césarienne était une solution qui aurait pu fonctionner, mais il était trop tard pour arriver à cette solution quand Louisia est arrivée à l'hôpital, l'enfant était déjà prêt à sortir et la césarienne n'aurait fait qu'une immonde cicatrice sur le ventre de la jeune femme.
L'opération pour sauver le bébé était très délicate et devait être fait rapidement, ils ont certes réussit à retirer le cordon autour de son cou, mais ce n'était pas fini, d'autres problèmes survenaient durant l'accouchement. La mère était sujette à des arrêt cardiaque fréquent, une maladie très rare qui se déclenchait chez elle seulement quand elle était en état de grand stress. Alors, il fallait surveiller la santé de l'enfant et celle de la mère.
C'est au bout de longues minutes de bataille que l'enfant réussit à quitter le corps de sa mère, en pleine santé malgré le fait qu'il soit un peu petit et maigre pour en enfant né à terme. La mère quant à elle était très faible . Plusieurs fois elle a eu des arrêt cardiaque court, mais ils laissent quand même une trace.

Les visites étaient interdites la semaine où Louisia resta à l'hôpital pour qu'on surveille son état de santé qui se détériorisé. Son mari était fou de ne pas pouvoir ni son enfant ni sa femme tout en sachant que l'un d'eux était en train de mourir. Inconsciemment il souhaita que ce soit l'enfant, perdre sa femme était complètement impensable.

« Nous sommes désolés, sincèrement... Vous devez comprendre que la naissance de cet enfant a aggravé son cas, vous ne devez pas en vouloir à l'enfant... Voulez-vous... Voir son corps avant qu'on l'emmène ? »

La réponse fut rapide. Un non sec et froid sorti des lèvres fermées et meurtries du père de Mika qui attendait depuis cinq heures dans la salle d'attente pour savoir si sa femme allait bien. Après avoir passé une heure avec le psy de l'hôpital pour juger si l'homme est apte à accueillir son fils, Hiro, le père de Mika, put rentrer chez lui avec son enfant.

« Je suis désolé. J'espère que ta vie sera meilleur sans nous. »

La voiture s'arrêta devant une grande bâtisse sombre et peu accueillante. La grande porte blanche avec le métal rouillé qui orne la poignée s'ouvrit pour laisser apparaître une vieille femme courbée qui s'avançait vers la voiture et qui tendit ses bras amaigries et couvert d'un châle miteux pour accueillir le nouveau né qui dormait.

« En êtes-vous sûr ? Grandir avec son père est bien mieux que grandir dans cet orphelinat...
-Il sera bien mieux avec quelqu'un qui le désir. C'est un meurtrier à mes yeux. »

La haine de cet homme pour la chair de sa chair était palpable, son regard était froid sur le bébé, ses lèvres pincées et ses yeux rougis par les larmes montraient qu'il lui en voulait et qu'en même temps, il savait qu'il allait regretter. Sûrement trop jeune pour accepter de perdre l'être aimé, Hiro ne laissa à son enfant qu'un prénom et un nom. Mika Adam Futoshi Ruskoff. Ruskoff n'est marqué nulle part dans ses papiers, seulement dans son cœur, il porte le nom de son père et celui de sa mère seulement dans l'esprit. Son deuxième prénom, Adam, a étrangement était choisis par son père. Eve aurait été plus approprié, car il le voit comme un destructeur et Eve étant celle qui a bannis les êtres vivants, animaux comme humains et autres mystères à vivre dans un monde loin d'être aussi idyllique que ce qu'ils avaient avant. Mais non, il lui a donné le nom de l'homme sage. Il a vu, il a senti en cet enfant ce qu'il sentait chez sa femme. Une profonde sagesse.

« Derrière chaque homme il y a un... Un pot de crayons rose. »

Mika est un artiste. Depuis qu'il sait marcher et tenir un crayon, il gribouille partout, il construit de vrais monuments en légo et il écrit. En grandissant, ça ne s'est pas atténué, peinture, sculpture, poème et autres créations artistiques sont son quotidien. Son quotidien est aussi partagé par un pot de crayons rose. Il est son meilleur ami et il a même cousu une pochette pour le porter en permanence avec lui. C'est d'ailleurs l'une des seules choses qu'il va garder le jour où il va se faire adopter...

« Quel adorable garçon ! Un petit peu efféminé non ? On lui coupera les cheveux et on l'habillera comme un vrai petit garçon. Tu seras tellement bien avec nous. »

Personne ne peut savoir à l'avance si on va être heureux plus tard. Cependant, ces personnes, les nouveaux parents de Mika ne se sont pas trompés, il était vraiment heureux dans sa nouvelle famille avec son nouveau frère. Un garçon, un peu plus sombre, un peu plus froid et un peu plus réservé avait déjà été adopté deux ans plus tôt par la famille. Les deux garçons avaient le même âge, 6 ans. Tout de suite Mika s'attacha à son nouveau frère, inexplicablement, il est comme tombé d'amour pour ce garçon, pas un amour incestueux, un amour fraternel fusionnel. Cela a été partagé très rapidement, ces garçons étaient comme faits pour être ensemble, être frère. Ils partageaient tous, leurs problèmes, leurs secrets etc...Même ce qui est matériel ils le partageaient. C'est surtout un point qui les a ralliés... L'ennuie. L'ennuie d'un monde parfait dans une vie parfaite avec des parents parfaits et un chien parfait. Ils ne supportaient plus tous les deux ce monde presque inconnu pour eux maintenant. Ils cherchaient l'aventure et l'adrénaline qu'on ne trouve pas en faisant du saut à l'élastique. Ils cherchent l'adrénaline de la mort, du crime, de la soumission. Les premiers ralliés à leurs causes sont évidemment leurs amis qu'ils ont en commun. Mais à l'époque ils sont trop jeunes, à peine 15 ans chacun, personne ne les prendrait au sérieux. Personne hein ? Les plus faibles, les malheureux et ceux qui sont seuls s'allièrent à eux. Deux jeunes garçons plein d'avenir et de talent. Il émanait d'eux une aura qui plaisait, qui envoûtait, un charme que personne d'autre n'avait. Ce charme, ils le détenaient de leur espèce, les deux derniers elfes encore vivant. Physiquement, ça ne se voyait pas, mais ce qu'ils dégageaient, cette facilitée à tromper les gens, ce charme naturel, ils le tenaient de cette race perdue qui mourra avec eux. Cette race est connue pour être immortelle et c'est bien vrai, ils sont immortelles. Mais il faut une manière particulière pour nourrir l'immortalité qui dort en eux. Et c'est le sang et la chair qui alimentent leur immortalité. Mika lui a un autre pouvoir lié à son espèce. Son agilité. C'est un combattant redoutable malgré sa maladresse. Personne n'égale son agilité et cela se remarque à sa manière de se battre très nonchalante, sûrement un peu trop sûr de lui.

« Jamais nous nous séparons Mika, n'est-ce pas ? »

Jamais est un mot à bannir. Jamais ne veut pas dire jamais. Jamais est un mot qui n'est là que pour rassurer. Car jamais a trompé le frère de Mika. Mika, ce garçon qui semblait si fusionnel avec son frère fini par se rendre compte que le monde qui les entourait n'était pas idyllique comme il l'espérait, le monde était dévasté et se repaître des chairs de ses semblables, n'enchantait pas le jeune homme qui avait quand même passé des années à agir comme ceux qu'il déteste actuellement. Non, maintenant il agit seul, dans l'ombre, il tourne peu à peu le dos à son frère qui s'assombrit avec les années, qui devient de plus en plus méchant et qui est très loin d'être con. Il s'est évidemment rendu compte que son frère commençait à le fuir, à l'abandonner.
Mais il n'essaya pas de l'arrêter, au contraire, il le laissa faire, espérant que Mika se rende compte que ce qu'il fait est peine perdue et qu'il n'arrivera à rien. Ce qu'il n'a pas prévu, c'est que de plus en plus de monde rêvait de ce monde perdu, de la paix et surtout... De la sécurité. Vivre dans la peur d'être trop faible pour se défendre et de se faire dévorer au détour d'une ruelle, cela hantait les personnes qui n'ont jamais voulus de ce monde. Ceux qui ont été pris dans l'étau de la guerre, qui n'ont pas pu se défendre et qui maintenant subissent. Sauf que une personne plus une personne, cela fait une communauté entière déterminée à se battre contre ce désastre qu'est Belpherion. Petit à petit, le frère de Mika se rendit compte qu'il était seul... Terriblement seul. Même son 'peuple' lui tournait le dos, seuls les plus fidèles et ceux contraint par la peur restèrent avec lui. Cela faisait une grosse partie du peuple, mais quand même, perdre une petite partie de ceux qu'il pensait comme soumît lui déplus énormément, vraiment... Sa haine et sa colère fut plus grande lorsque son frère réussit à construire son paradis au centre de la ville malgré les attaques qu'il menait jour et nuit. Trop fort ou trop malin, Mika l'avait battu sur tous les fronts.

Pseudonyme : Shinda/Mika/Kakatoès
Âge : 16 balais en plastiques
Code du forum : [Digéré par un Kakatoès]
avatar

Feuille de personnage
Lyss: 1270
Radiations: 0/50
PV: 100/100
Adam
Adam
Voir le profil de l'utilisateur http://thelastdreamer.forumactif.fr
Messages : 104
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 22
Localisation : In my dream
Revenir en haut Aller en bas
The son of Adam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Ewen Mac Adam
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C
» Sky apprend q'Adam est en liberté surveillé chez victor.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Last Dreamer :: Le journal de Belpherion :: Un nouvel Habitant :: Acceptés-